Dread Litoko - Volcano Mix logo

Hommage à François Kasongo (1959-2014)

Dread Litoko
François Kasongo (1959-2014)

« Tu donnes souvent l’impression, pendant que tu mixes, de ne pas être conscient de ce que tu fais. Je reviendrai t’enregistrer dimanche prochain, pour diffuser ton mix le lendemain sur Congo Terra. Tu pourras alors t’écouter et comprendre de quoi je parle. » François Kasongo, 10 février 2013.

Une phrase et un homme peuvent suffir pour bouleverser profondément une vie. Cet homme, François Kasongo, journaliste radio, me fixe ainsi rendez-vous à la Casa Latina, un bar situé dans le quartier de Matongé (Bruxelles).

Une semaine plus tard, me voici donc derrière mon contrôleur et mon laptop, en train de mixer dans ce sordide établissement très souvent désert. En effet, excepté deux pelés et trois tondus au regard morve et lubrique, désespérement braqué sur une dame dévoilant un string lâche et jauni, ce café est plutôt arpenté par des cafards, des rats et autres bestioles plus répugnantes les unes que les autres. Heureusement que ces immondes créatures ont la délicatesse de s’exhiber en public assez tard dans la soirée. À cette heure-ci (18h), on ne perçoit de leurs corps tapis dans l’ombre que des signaux olfactifs nauséeux, émis par intermittence.

À peine arrivé, François installe son portable et le connecte à mon contrôleur. Après avoir démarré deux ou trois applications, il me fait signe que tout est prêt ; je lance alors le premier titre : Entrée De Koffi Olomide (Live À Bercy). Je l’ignore encore : ma vie vient de basculer !

François Kasongo diffusera ce premier Volcano Mix (Aux Origines) le lendemain à minuit sur Congo Terra, une webradio qu’il gère sur la plateforme TuneIn. Comme il l’avait prédit, je suis subjugué par mon propre travail ; j’éprouve une étrange impression de me regarder dans la glace... une glace qui me renverrait pour la première fois mon image telle quelle, sans altération. Après sept sessions d’enregistrement réalisées en un mois et demi, je décide de créer Dread Litoko - Volcano Mix : un site web sur lequel les visiteurs pourront à leur guise (ré)écouter tous les mixes.

Je réalise encore aujourd’hui que les six derniers mois qu’il lui restait à vivre, François Kasongo les avait consacrés à mon projet. Il ignorait... j’ignorais qu’il tomberait si brutalement malade, qu’il serait emporté en quelques semaines par une saloperie dont je n’avais jamais entendu parlé : la SLA ou sclérose latérale amyotrophique.

Je me souviens également de son Volcano Mix préféré, Hardcore Ngwasuma/Seben, qu’il rediffusait régulièrement sur Congo Terra, « émerveillé par l’attaque frontale au début avec Papa Wemba, c’est gé-nial ! », s’exclamait-il. « C’est dans ce mix que j’ai pour la première fois entendu une animation de Zaïko tourner en boucle : “Landa lokolo!... Landa lokolo!... Landa lokolo!... », ajoutait-il en mimant la danse « Mama Siska ye wana, allez, allez! ». Nous rions alors aux éclats... ignorant superbement la mort.

Repose-toi, grand-frère, repose en paix. Que la terre te soit toujours douce.

Dread Litoko